Dual-boot Windows

Pour un dualboot réalisé avec succès, veuillez suivre les instructions de l'installation d'Ubuntu en prenant en compte les points suivants

Une fois le démarrage d'Ubuntu effectué

  1. Vérifier si le système est actuellement EFI (disque en GPT) ou en mode Legacy (disque en MBR) en tapant la commande suivante dans un terminal : [ -d /sys/firmware/efi ] && echo "EFI mode" || echo "Legacy mode" (retenez cette information)

Durant l'installation

  1. À l'étape du choix du type d'installation, choisir "Autre chose".
    1. Si vous n'aviez pas pu réduire la partition Windows depuis compmgmt, c'est le moment de le faire : clic droit sur la partition => réduire. Attention, c'est une lotterie : parfois ceci va faire du mal à l'installation de Windows (mais en même temps il n'y a pas d'autre solution, donc elle va devoir souffrir pour rester belle). Pour éviter d'endommager Windows, il est recommandé de mettre Windows en mode sans échec au préalable (voir section Troubleshooting).
    2. Création des partitions : deux cas de figure se présentent selon le résultat du point 1. ci-dessus:
      • Vous êtes en mode EFI :
        • Il existe alors une partition FAT32 flaguée efi/boot (Windows Boot Manager).
        • Créer une partition avec l'espace libre restant; Primary, ext4 et mettre / comme point de montage.
      • Vous êtes en mode Legacy :
        • Créer une partition de 512MB; Logical, ext4 et mettre /boot comme point de montage.
        • Créer une partition avec l'espace libre restant; Logical, ext4 et mettre / comme point de montage. Pour l'installation du boot loader (en bas de l'écran), sélectionnez la partition Windows Boot Manager (e.g. /dev/sda1) si vous êtes en mode EFI, ou la racine du disque sur lequel vous avez créé la partition /boot (e.g. /dev/sda) si vous êtes en mode Legacy.